Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2013

TP partout

San Antonio a parfaitement débuté la finale de la NBA en allant s'imposer jeudi à Miami (92-88) grâce à une fin de match étincelante de son meneur de jeu Tony Parker.



Les Spurs ont pris l'avantage du terrain dans cette série au meilleur des sept matches, dont le deuxième match aura lieu dimanche, de nouveau à Miami.


Le Heat, champion en titre, a mené pendant l'essentiel de la rencontre mais San Antonio n'a jamais été très loin au score et a pris les devants dans le dernier quart temps, sous l'impulsion d'un Parker décisif.



Le Français, qui a marqué 21 points (meilleur marqueur du match), distribué 6 passes décisives, effectué 2 interceptions et n'a perdu aucun ballon, a fait pencher la balance dans le dernier quart temps en marquant 10 points, dont le shoot qui a scellé la victoire des Spurs à cinq secondes de la fin.

Pour le Heat, le triple double (au moins dix unités dans trois catégories statistiques) de LeBron James, avec 18 points, 18 rebonds et 10 passes, n'a servi à rien. Miami, qui a mené au score de la 9e à la 40e minute de jeu, s'est effondré dans les derniers instants (28% de réussite aux tirs et 4 pertes de balle dans le dernier quart temps), bien bloqué par la défense des Spurs.



Miami dispute sa troisième finale consécutive et a l'occasion d'ajouter un deuxième titre de champion au palmarès de la franchise.



San Antonio n'a perdu aucune de ses quatre finales disputées depuis 1999, les trois dernières (2003, 2005, 2007) avec déjà Tim Duncan (37 ans), Manu Ginobili (35) et Parker (31) dans l'effectif, et convoite une cinquième titre.



La saison dernière, Miami avait disposé d'Oklahoma City 4 victoires à 1 pour offrir à LeBron James le premier titre de sa carrière.

07:16 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)

31/05/2013

Miami à mi-chemin

Miami ne se trouve plus qu'à une victoire d'une troisième finale NBA consécutive après son succès face à Indiana (90-79) jeudi à domicile, qui lui permet de mener 3 à 2 en finale de la Conférence Est.


Avec un nouveau succès samedi à Indianapolis lors du match N.6 de cette série au meilleur des sept matches, Miami rejoindra en finale les Spurs de San Antonio, qui se sont qualifiés en écartant aisément Memphis (4 victoires à 0) en Conférence Ouest et qui sont au repos depuis lundi.



En cas de succès des Pacers samedi, le match décisif se déroulera lundi en Floride. La finale NBA, au meilleur des sept matches, débutera jeudi.

LeBron James, qui a marqué 30 points, capté 8 rebonds et fait 6 passes décisives -dont 16 points, 4 rebonds et 4 passes dans le seul troisième quart temps-, a permis à son équipe de faire le trou après la mi-temps.


Les champions en titre ont dominé Indiana 30 à 13 dans le troisième quart temps sous l'impulsion de James, le quadruple MVP de la Ligue, et de l'intérieur Udonis Haslem, auteur de 16 points à 8 sur 9 aux tirs, alors que les Pacers ont mené de 7 points avant la mi-temps et 44-40 à la pause.

"J'ai fait un peu comme à l'époque quand j'étais à Cleveland... pour voir si les gars me suivraient et pour les mener du mieux que je pouvais", a dit James, qui a marqué trois points de plus que tous les Pacers en troisième période.



"C'est LeBron qui montre sa grandeur et qui fait croire que c'est facile, a réagi Erik Spoelstra, l'entraîneur de Miami. "Son moteur dans ce troisième quart temps était simplement incroyable. Il était insatiable."

Miami a répondu au défi physique d'Indiana dans un match une nouvelle fois musclé (6 fautes techniques et une faute flagrante), et a forcé les Pacers à commettre 18 pertes de balle, dont Miami a tiré 22 points.

Du côté des Pacers, Paul George a compilé 27 points, 11 rebonds et 5 passes mais perdu cinq fois le ballon.

Le pivot Roy Hibbert a contribué à hauteur de 22 points et 2 contres. Son remplaçant français Ian Mahinmi s'est montré à la hauteur de la tâche avec 3 points, 2 rebond et 1 contre en 8 minutes de jeu.

07:47 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)

28/05/2013

Appelez-le Tony Marqueur

Les Spurs de San Antonio se sont qualifiés lundi soir pour la cinquième finale NBA de leur histoire en allant gagner à Memphis 93-86, avec 37 points du Français Tony Parker.

 

San Antonio s'impose ainsi par quatre victoires à zéro contre Memphis en finale de la Conférence ouest.


 

En finale, les Spurs joueront soit contre Miami, soit contre Indiana, Miami menant par deux victoires à une dans la série qui oppose les deux équipes au meilleur des sept matches en finale de Conférence est.


 

Ils seront présents en finale NBA pour la première fois depuis 2007 et leur dernier titre.

 

Parker, déjà brillant lors du match 3, a été une nouvelle fois le grand artisan de la victoire de son équipe, la sixième de suite en play-offs.


 

Malgré une claque au visage de Marc Gasol qui l'a brièvement sonné, il a marqué 15 de ses 21 paniers hors lancers francs, donné six passes décisives et capté quatre rebonds.

 

"Je suis heureux que nous l'ayons fait contre eux. Ils sont très physiques", a-t-il déclaré. "Maintenant nous avons une semaine de repos. Cà va être bien".


 

L'entraîneur de San Antonio Gregg Popovich et son partenaire Tim Duncan, trois fois "MVP" des finales NBA, ont été très élogieux à son égard.
"Il a été étonnant", a déclaré Duncan. "Il nous a portés".

 

Popovitch a classé la performance de Parker parmi les meilleures de sa carrière.

 

"Il a été fantastique. Les gens regardent seulement ses points. Mais il a également joué en défense", a-t-il souligné.

 

Même compliment de la part de l'entraîneur de Memphis Lionel Hollins qui a qualifié Parker d'"énorme".

 

Le Français, qui a inscrit 14 points dans le troisième quart-temps, a minimisé de son côté son rôle, louant les 15 points et huit rebonds de Duncan et les contributions de tous ses coéquipiers.

 

"C'est davantage l'ensemble de mon équipe", a dit Parker.

 

Du côté de Memphis, Quincy Pondexter a quitté le banc des remplaçants pour inscrire 22 points, Marc Gasol en a marqué 14 et Zach Randolph 13.

 

Memphis est revenu en fin de partie. Le score était de 89-86 pour San Antonio alors qu'il ne restait plus que 48 secondes à jouer.

 

Mais Parker revenu du vestiaire après la claque de Gasol à quatre minutes de la fin du match a marqué quatre points sur lancers francs dans les 30 dernières secondes et a assuré la victoire des Spurs.

 

09:29 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)

27/05/2013

Des Pacers à l'West

Miami, surpris par Indiana vendredi à domicile, a rendu aux Pacers la monnaie de leur pièce en allant facilement s'imposer dimanche à Indianapolis (114-96) pour mener 2 victoires à 1 en finale de Conférence Est des play-offs NBA.



Grâce à ce succès, le Heat a pu reprendre l'avantage du terrain avant le match 4, qui aura lieu mardi à Indianapolis.



LeBron James a fini meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points et Dwyane Wade s'est fendu de 18 points, 8 passes, 4 rebonds et 2 contres mais les champions en titre ont aussi reçu un bon coup de pouce de la part des intérieurs Udonis Haslem -avec 17 points (8 sur 9 aux tirs) et 7 rebonds- et Chris Andersen -avec 9 points (4 sur 4) et 9 rebonds-.



Le pivot Andersen, facilement reconnaissable à son corps entièrement bardé de tatouages, reste sur 16 tirs réussis d'affilée et shoote à 85% de réussite en play-offs.



Indiana, réputé pour sa défense de fer, a explosé dès les premières minutes de jeu et Miami comptait déjà 70 points au compteur à la mi-temps (70-56), un record pour la franchise en play-offs, après une prestation offensive magistrale (63% de réussite aux tirs).


Les Pacers, qui n'ont jamais pu s'approcher à moins de 7 points de Miami, n'ont pas pu compenser offensivement car ils se sont montrés trop maladroits (39% de réussite aux tirs et seulement 68% aux lancers francs).



Le Heat a marqué 52 points dans la raquette, contre seulement 36 pour Indiana, et n'a commis que cinq pertes de balle, une misère. Les champions en titre en avaient fait 15 lors du match 2, qu'il ont perdu à domicile.

Côté Indiana, David West a surnagé avec 21 points et 10 rebonds mais Roy Hibbert n'a pu faire mieux que 4 sur 12 aux tirs (20 points), une faiblesse compensée par ses 17 rebonds. Le Français Ian Mahinmi, qui joue peu, a encore effectué une bonne sortie avec 4 points et 4 rebonds en 8 minutes.

Ce n'est que la deuxième fois cette saison (en 48 matches) qu'Indiana s'incline de plus de dix points dans sa salle.

La vainqueur de cette série rencontrera San Antonio ou Memphis en finale NBA, à partir du 6 juin. San Antonio mène 3 à 0 en finale de Conférence Ouest.

08:08 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)

22/05/2013

San Antonio: tire-m'en deux, c'est pour offrir

San Antonio a battu Memphis (93-89 après prolongation) mardi à domicile pour prendre l'avantage 2 victoires à 0 en finale de Conférence Ouest des play-offs NBA (au meilleur des sept matches) mais la victoire a été plus compliquée qu'au premier match.

Les Spurs se déplaceront à Memphis samedi pour le match N.3. Le match N.4 aura lieu lundi, également dans le Tennessee.

Balayés au premier match (105-83), les joueurs de Memphis ont pu retrouver confiance lors du deuxième match en faisant vaciller San Antonio à domicile.

San Antonio avait encore la situation bien en mains à huit minutes de la fin (+13) après avoir mené de 18 points dans la troisième période mais les Spurs n'ont marqué que 9 points dans le dernier quart-temps et Memphis est revenu au score 85-85 en marquant 15 points contre 2 pour arracher la prolongation.



Tim Duncan (17 points, 9 rebonds, 4 contres), laissé libre à deux reprises par Zach Randolph en prolongation, a toutefois relancé San Antonio. Mais Memphis n'est pas passé loin de priver les Texans de l'avantage du terrain dans un match où les Grizzlies n'ont pourtant shooté qu'à 34% de réussite.

"Tim (Duncan) nous a porté sur ses épaules en prolongation", a déclaré l'entraîneur des Spurs Gregg Popovich.

Tony Parker (15 points, 5 rebonds, 3 interceptions) a distribué 18 passes décisives, son record en carrière NBA et le deuxième total sur un match de play-offs pour un joueur des Spurs (20 passes de Johnny Moore en 1983).


Selon une chaîne de télévision locale, le meneur de jeu français a été visé par des menaces de mort dans un coup de téléphone reçu par la police de San Antonio dimanche lors du premier match, durant lequel il a réussi 20 points et 9 passes. Une enquête a été ouverte par les autorités locales.



Du côté des Grizzlies, les arrières Mike Conley et Jerryd Bayless ont chacun marqué 18 points. L'intérieur Zach Randolph a fait oublier la pauvreté de son match 1 (2 points à 1 sur 8 aux tirs) en marquant 15 points et en prenant 18 rebonds alors que l'Espagnol Marc Gasol a comptabilisé 12 points et 14 rebonds.



"Nous n'allons rien lâcher, on va continuer à sa battre", a prévenu l'entraîneur de Memphis Lionel Hollins. "Il faut qu'on gagne chez nous."

La finale de Conférence Est oppose à partir de mercredi le champion NBA en titre, Miami, aux Pacers de l'Indiana.

07:55 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)