Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/10/2013

NBA Movie Howard

nbaMiami, double champion NBA en titre, et Brooklyn, annoncé comme un poids lourd de la Conférence Est, ont concédé mercredi leur première défaite de la nouvelle saison alors que Dwight Howard et Kevin Durant ont débuté 2013-14 sur une belle performance.

Howard a parfaitement réussi son baptême sous le maillot de Houston en captant la bagatelle de 26 rebonds (et en marquant 17 points) lors de la victoire des Rockets sur Charlotte (96-83).

Durant a de son côté montré ses ambitions de titre en marquant 42 points lors du succès d'Oklahoma City à Utah (101-98), avec notamment 22 lancers francs réussis sur 24.

Miami, probant vainqueur de Chicago mardi en ouverture de la saison, s'est incliné à Philadelphie (110-114), considérée comme une des moins bonnes équipes à l'Est. Le Heat a notamment été surpris par un "rookie" (joueur de premier année) de 22 ans, Michael Carter-Williams, qui n'est pas passé loin d'un quadruple double.

L'ancien joueur de l'Université de Syracuse a compilé 22 points, 12 passes décisives, 7 rebonds et 9 interceptions (record de la franchise égalé). Jamais un rookie n'avait réalisé autant d'interceptions pour son premier match NBA.

Les 25 points et 13 passes de LeBron James n'ont pas été suffisants pour Miami, qui menait pourtant de 8 points (107-99) à cinq minutes de la fin. Miami jouait sans Dwyane Wade, laissé au repos pour économiser ses genoux douloureux. Chris Bosh a fini avec 22 points et 10 rebonds alors que Shane Battier a manqué 7 paniers sur 8 à trois points au lendemain de son 4 sur 4 face à Chicago.

Philadelphie restait sur 15 défaites d'affilée face à Miami.

Pour son premier match d'une saison où son objectif avoué est de priver Miami d'un triplé, Brooklyn est allé s'incliner à Cleveland (98-94), 13e équipe de la Conférence Est (sur 15) la saison passée.

L'armada de Brooklyn (avec cinq All Star titulaires: Paul Pierce, Kevin Garnett, Joe Johnson, Brook Lopez, Deron Williams) s'est cassée les dents sur les Cavaliers, dépourvus de vedettes à l'exception de Kyrie Irving (15 pts, 9 rbds, 7 passes). Leur nouvel entraîneur Jason Kidd n'était pas sur le banc car il purge une suspension de deux matches pour conduite en état d'ivresse.

Finaliste NBA en juin face à Miami, San Antonio a entamé la nouvelle saison avec un succès à domicile face à Memphis (101-94) mais sa pièce maîtresse Tim Duncan a dû quitter le terrain dans le troisième quart temps après un coup à la poitrine et n'est pas revenu en jeu.

07:02 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)

Allen Iverson officiellement à la retraite

Allen Iverson, qui n'a plus joué en NBA depuis 2010, a officiellement annoncé mercredi sa retraite de joueur de basket-ball, après avoir fait les beaux jours des 76ers de Philadelphie au début des années 2000.

"J'ai tout donné au basket, j'aime toujours ce sport mais je n'ai plus l'envie nécessaire pour continuer à jouer", a indiqué Iverson, pris en N.1 de la draft en 1996, sélectionné onze fois au All Star Game et désigné meilleur joueur (MVP) de NBA en 2000-01, l'année où ses 76ers ont disputé la finale NBA contre les Los Angeles Lakers.

Iverson, 38 ans, a également joué pour Denver, Detroit et Memphis lors d'une carrière de 14 ans parfois émaillée de controverses, notamment pour ses prises de bec avec ses entraîneurs ou ses dirigeants ou encore son attitude de "bad boy".

"Ma carrière a eu des hauts et des bas, j'ai fait des erreurs, des choses dont je ne suis pas fier mais je ne changerais rien si je pouvais", a déclaré l'ancien arrière, qui affiche 26,7 points et 6,2 passes décisives par match en moyenne en carrière en saison régulière (914 matches) et 29,7 points et 6 passes en play-offs (71 matches).

06:33 Publié dans NBA | Tags : nba, allen iverson | Lien permanent | Commentaires (0)

30/10/2013

NBA: le top 10 de la nuit (29-30 octobre)

<iframe frameborder="0" width="560" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x16layx"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x16layx_opening-night-top-10_sport" target="_blank">Opening Night: Top 10</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/NBA" target="_blank">NBA</a></i>

09:37 Publié dans NBA | Tags : nba, première journée | Lien permanent | Commentaires (0)

NBA: Miami blackboule Chicago

nba, miami, chicagoMiami a fait respecter son statut de double champion NBA en titre en tenant à distance Chicago, un de ses principaux adversaires cette saison en Conférence Est, mardi en ouverture de la saison.

Le Heat s'est imposé 107-95 en parvenant à contenir une remontée au score des Bulls. Les coéquipiers du quadruple MVP LeBron James (17 points, 6 rebonds, 8 passes) menaient de 20 points à l'entame du dernier quart temps, après notamment un deuxième quart temps à sens unique (37-18 dont 17 points d'affilée), mais les Bulls sont parvenus à s'approcher à 10 longueurs à trois minutes de la fin, sans pouvoir réellement menacer le Heat.

Les joueurs de Miami, qui ont reçu leur bague de champion 2013 juste avant ce match d'ouverture, comme le veut la tradition, sont parvenus à bien se partager les rôles offensivement (7 joueurs à plus de 10 points, aucun à plus de 17 pts) et à se montrer particulièrement adroits (51,4% aux tirs), notamment derrière l'arc des trois points (11 sur 20).

Le meneur de jeu de Chicago Derrick Rose a manqué son retour sur les parquets. Absent depuis 18 mois à cause d'une sérieuse blessure au genou gauche, "D-Rose" n'a pas pesé sur le match: 12 points à 4 sur 15 aux tirs et 4 passes en 34 minutes pour le MVP de la saison 2010-2011. C'est Carlos Boozer (31 points) qui a le plus brillé chez les Bulls.

A Los Angeles, le Staples Center voyait s'opposer ses deux équipes maison, les Lakers d'un côté et les Clippers de l'autre. Et après un été qui a vu les Clippers se renforcer et les Lakers perdre des pions majeurs, ce sont désormais les premiers qui font figure de favoris à LA. Mardi toutefois, c'est tout de même les "pourpre et or" qui se sont imposés dans ce duel initial. 

Dwight Howard parti et Kobe Bryant toujours blessé, les Lakers se sont tournés vers leur banc pour sceller ce succès avec un impressionnant dernier quart-temps remporté 41-24. Score final: 116-103. Parmi les réservistes en verve, Xavier Henry a signé son record de carrière avec 22 points alors que Jordan Farmar a ajouté 16 points et 6 assists pour son retour en Californie après une année passée en Turquie. Pau Gasol, titulaire, a compilé 15 points et 13 rebonds.

Enfin, dans le dernier duel de la soirée, les Indiana Pacers se sont imposés 97-87 face au modeste Orlando Magic. Paul George a inscrit 24 points pour les locaux alors qu'en défense, Roy Hibbert et David West ont largement fait le boulot, cumulant 12 contres à eux deux, dont 7 pour Hibbert, qui a également pris 16 rebonds, en 27 minutes de jeu.

Les Pacers, finalistes de Conférence Est face au Heat la saison passée grâce à leur défense de fer, ont effectué la bagatelle de 18 contres dans la partie mais ont commis 20 pertes de balles dans un match plus serré que prévu pour Indiana.

08:30 Publié dans NBA | Tags : nba, miami, chicago | Lien permanent | Commentaires (0)

21/06/2013

Miami San Antonio à ses pieds

Miami a conservé son titre de champion NBA en dominant San Antonio (95-88) jeudi lors du septième et dernier match de la série, infligeant aux Spurs et à leur meneur de jeu français Tony Parker leur première défaite en finale NBA.
 
La franchise de Floride accroche le troisième titre NBA de son histoire après 2006 et 2012. Ces dix dernières années, seuls les Los Angeles Lakers étaient parvenus à défendre un titre de champion NBA (en 2010).
 
Le Heat avait aussi atteint la finale en 2011, pour la première saison du "Big Three"(LeBron James, Dwyane Wade, Chris Bosh), mais avait été battu par Dallas en six matches.

 
Titré en 1999, 2003, 2005 et 2007, San Antonio n'avait jamais perdu une finale. Parker visait son quatrième titre en dix ans avec les Spurs.
 
Les Spurs ont failli remporter leur cinquième titre mardi lors du match N.6, où ils menaient de cinq points à 30 secondes de la fin du temps réglementaire mais Miami s'était imposé en prolongation après avoir renversé la situation.

 
LeBron James a terminé avec 37 points, 12 rebonds, 4 passes et 2 interceptions après une rencontre très serrée qui s'est jouée lors de deux dernières minutes de jeu irrespirables dans lesquelles James a surnagé.
 
Le quadruple MVP (meilleur joueur) de la saison en NBA a été désigné MVP de la finale pour la deuxième fois consécutive.
 
Il a aussi pris une revanche personnelle sur les Spurs, qui avaient sévèrement battu son équipe de Cleveland en finale en 2007 (4-0).

 
"D'abord bravo aux Spurs, qui nous ont poussé jusque dans nos derniers retranchements, a dit James sur le podium des vainqueurs. Je perds mes mots. C'est la récompense de notre travail. Je me sens béni."
 
En remportant le titre, Miami a confirmé son statut de meilleure équipe de la saison régulière avec 66 victoires en 82 matches (58v-24d pour les Spurs en Conférence Ouest), dont une série quasi historique de 27 succès d'affilée.

06:13 Publié dans NBA | Tags : nba | Lien permanent | Commentaires (0)